5 façons d’être bien dans sa pratique de yoga !

On parle de milliers de trucs pour se sentir bien durant sa pratique de yoga ou pour bien respirer. Au début, je lisais beaucoup de blogs. Je prenais des choses et j’en laissais d’autres. Pour être honnête, parfois je ne savais pas vraiment comment être bien dans ma pratique.

Je regardais les autres et je me demandais : mais comment est-ce possible de vraiment décrocher? Comment font les gens pour se concentrer sur leur respiration et profitez pleinement du moment? Devrais-je choisir l’option numéro un, ou l’option numéro 3 que le professeur propose?

Depuis le temps, j’ai développé quelques trucs (non ils ne sont pas nouveaux, mais ils sont simples), pour être bien lorsque je pratique le yoga.

D’abord, avant chaque séance, je fais un « check up »! Comment je me sens physiquement aujourd’hui, mentalement, émotionnellement, comment est ma respiration, suis-je connectée avec moi-même? Posez-vous ces questions sans utiliser le jugement. Rien ne sers de se dire : « Ah merde, je suis tellement fatiguée, ça va être dur aujourd’hui de rester dans ma pratique ». Sans apportez du jugement, faites justes constatez votre état global : «aujourd’hui, je me sens fatiguée».

Voici mes 5 trucs pour être bien dans ma pratique au quotidien :

  1. Je ramène toujours mon attention sur ma respiration. Si je sens que celle-ci change radicalement dans la pratique d’une posture et que je ne suis pas bien, j’en sors. Si je me rends compte que je suis partie dans mes pensées (ce n’est pas grave, ça m’arrive souvent), je me ramène à ma respiration. L’air qui entre et qui sors. Avec le temps, ça devient presque un automatisme de se centrer sur cette respiration.
  2. Je me crée un espace imaginaire sur mon tapis. Je sais, vous allez vous dire que je suis un peu « weird », mais ça fonctionne pour moi. Je ne regarde pas ce que font les autres (oui! nous le faisons tous au début). Cet espace est à moi, et pour moi. Je l’utilise pour être bien et m’observer dans MA pratique. Vous pouvez délimiter cette espace à votre manière, mais je vous assure que ça fonctionne.
  3. J’écoute mon corps. Ça m’a pris du temps pour arriver à le faire. Encore aujourd’hui, ça représente un gros défi. C’est une chose d’écouter sa respiration, et ça en est une autre d’écouter son corps, bien que les deux soient assez liés. Si je sens que ce n’est pas pour moi, ou qu’à ce moment la posture ne me convient pas, je n’y vais pas. Même si j’en ai envie. Même si j’ai l’ego qui parle fort, je n’y vais pas. Votre corps sait toujours ce qui est le mieux pour vous et votre intuition aussi. Il faut savoir les écouter.
  4. Je me mets un sourire sur les lèvres quand je pratique. Que je tombe, que je ne sois pas capable d’envisager entrer dans une posture, que je me trompe….j’en ris! C’est frustrant des fois, oui, mais le yoga ne rime pas avec performance. Avec de la pratique, tout le monde peut arriver, ou presque, à ce qu’il veut faire. Riez et ne soyez pas trop rigides avec vous-mêmes.
  5. Je prends le temps de consacrer un moment au début de ma pratique. J’arrive, je me dépose sur mon tapis. Je prends le temps de respirer et je fais la même chose à la fin. Je me garde au moins 5 minutes de « savasana » à la fin, et si je vais dans un cours dans un studio et que le professeur n’a pas cette façon de faire, je prends le temps de le faire. La posture « savasana » ou la posture du cadavre n’est pas fait pour s’endormir; elle est là pour permettre à notre être d’intégrer tous les bienfaits de la pratique que l’on vient de faire. Bref, je prends le temps de prendre le temps, avant et après chaque pratique, qu’elle soit d’une durée d’une heure et quart ou de quinze minutes.

Voilà, je ne réinvente pas la pratique du yoga. Ce sont mes trucs à moi pour me sentir bien lors des séances. L’important, c’est que vous développiez vos propres façons de vous sentir bien, et que vous ayez du PLAISIR! 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.